HairBack Clinic

Greffe de cheveux, Greffe De Cheveux En Turquie, News

Pourquoi ai-je besoin de 2 sessions de greffe capillaire ?

AdminHBC on mai 28, 2022 0 Comments • Tags: #greffedecheveux #techniques

Deux Sessions greffes cheveux turquie
La greffe de cheveux permet de contrer les problèmes d’alopécie grâce à une intervention chirurgicale dont les résultats sont permanents.
La procédure consiste à extraire des follicules pileux des zones de la tête où les cheveux sont sains et forts, souvent l’arrière et les côtés du crâne. On appelle ces zones la zone donneuse.
Puis les follicules sont ensuite implantés sur les zones dégarnies ou chauves de la tête, soit la zone receveuse.
 
Lorsque l’on parle de perte de cheveux, d’alopécie ou de calvitie, la première chose à savoir est : quel est le stade d’avancement de l’alopécie et quel sera le traitement le plus adapté.
 

Chaque cas est différent

 
En effet, chaque patient est différent, et le problème doit être traité au cas par cas. Certains auront besoin de peu de greffons pour simplement combler les golfes de la ligne frontale, tandis que d’autres auront besoin d’un nombre plus important de greffons pour recouvrir des zones totalement chauves. C’est pourquoi dans certains cas, plusieurs séances de greffe de cheveux sont nécessaires.
 

L’échelle d’Hamilton-Norwood. 

 
Il existe chez l’homme 7 stades d’alopécie, et pour savoir où se positionner, il est impératif de faire établir un diagnostic préalable par un spécialiste en restauration capillaire.
Du stade 1 au stade 3, on parle d’alopécie modérée, tandis que du stade 4 au stade 7, l’alopécie est dite étendue.
 
Stade 1 : la densité au niveau des golfes commencent à s’affaiblir. C’est le premier stade de la l’alopécie androgénétique.
Stade 2 : le creusement au niveau des golfes s’accentue, en creusant un peu plus cette zone.
Stade 3 : la ligne frontale est reculée et les golfes s’agrandissent vers l’arrière.
Stade 4 : la ligne frontale est reculée jusqu’au sommet de la tête et le vertex commence à se dégarnir légèrement.
Stade 5 : la ligne frontale, les golfes ainsi que le vertex sont dégarnis, au niveau du vertex une couronne se dessine.
Stade 6 : les zones d’alopécie s’agrandissent et la calvitie s’étend sur tout le dessus du cuir chevelu.
Stade 7 : à ce stade, uniquement l’arrière et les côtés de la tête présentent encore des cheveux. Tout le dessus de la tête est donc chauve.
 
Chez la femme l’alopécie est mesurée grâce au schema de la classification de Ludwig, et se classe en 3 stades : modéré, avancé et à quasi-totale.
 
Pourquoi dois-je faire 2 sessions (ou plus) de greffe de cheveux.
 
Jusqu’au stade 4 sur l’échelle d’Hamilton-Norwood, il est généralement estimé qu’une seule séance de greffe capillaire suffira à résoudre le problème d’alopécie actuel.
Mais à partir du stade 5, il est probable que le spécialiste capillaire, conseille d’effectuer la greffe de cheveux en 2 séances ou plus.
 

Stade d’alopécie avancé 

 
Plus l’alopécie est avancée, plus le nombre de greffons nécessaires pour recouvrir les zones dégarnies sera élevé. Généralement, et en fonction de la qualité de la zone donneuse du patient, il faut compter un maximum de 4000-4500 greffons par session de greffe de cheveux.
Et il arrive parfois que ce nombre ne suffise pas à recouvrir toutes les zones à traiter.
 

La répartition des greffons

Pour recouvrir un ligne frontale dégarnie jusqu’au sommet de la tête, le nombre moyen de greffons est d’environ 3500, et pour une zone de la couronne totalement dégarnie, un nombre moyen de 2500 greffons environ est requis. Bien évidement ce nombre peut varier.
Pour une alopécie au stade 6 par exemple, il faut compter en moyenne un total de 7000 greffons. Dans ce cas, la procédure de restauration capillaire devra être effectué en 2 sessions de greffe de cheveux.
 

Qualité de la zone donneuse

 
La zone donneuse est la zone de cheveux où le cuir chevelu n’est généralement pas touché par la calvitie. Les cheveux de cette zone sont donc sains.
Le site donneur pour la greffe de cheveux est la condition la plus importante pour pouvoir effectuer la procédure de greffe capillaire. Ces cheveux doivent être assez épais et assez nombreux pour pouvoir être extraits sans pour autant rendre cette zone totalement dégarnie et inesthétique. Rappelons que lors de l’extraction, les racines du follicules sont entièrement retirées, les cheveux extraits ne repoussent donc pas.
Pour les patients ayant une zone donneuse de mauvaise qualité : cheveux trop fins, zone donneuse clairsemée, alopécie beaucoup trop avancée donc zone donneuse trop faible … le nombre de greffons possible d’extraire sera très limité, voir même, certains hommes ne sont pas candidats à la greffe de cheveux.
 

L’importance d’un résultat naturel et esthétique

 
Le résultat d’une greffe de cheveux est permanent. Le but de cette intervention est bien évidemment de retrouver une chevelure dense et homogène, avec une implantation naturelle.
Alors si le nombre de greffons nécessaire n’est pas respecté, le résultat ne sera bien évidemment pas à la hauteur des attentes.
 

Le respect de la zone donneuse

 
Lors du prélèvement des greffons, le risque d’extraire des follicules trop prés les un des autres est d’endommager les tissus du cuir chevelu. Ce qui entrainera une mauvaise revascularisation et donc une mauvaise cicatrisation. Une surexploitation de la zone donneuse rendra cette zone inesthétique et inexploitable en cas de seconde session de greffe de cheveux.
Il est donc primordiale que l’extraction soit faite de manière homogène et ne soit pas invasive.
Si le nombre de greffons nécessaire dépasse les 5000, ou si la zone donneuse du patient est de moyenne qualité, la restauration capillaire devra donc être effectuée en 2 sessions afin que l’extraction soit faite en douceur de manière homogène.
 

Le temps d’attente entre les 2 sessions de greffe de cheveux

 
La cicatrisation de la zone donneuse est très importante. Une bonne cicatrisation permettra au cuir chevelu de se régénérer. C’est la raison pour laquelle réaliser une greffe en 2 temps, optimise la cicatrisation de la zone donneuse.
Avant l’opération d’implant capillaire, la zone donneuse du patient est rasée. En cas de 2 sessions de greffe, il est conseillé d’attendre environ 9 mois entre les 2 sessions. Ce temps permet entre autre aux vaisseaux sanguins de se régénérer mais aussi aux cheveux de repousser suffisamment pour l’examen de la zone donneuse lors de la deuxième session de greffe. En effet, la qualité de la zone donneuse peut changer, c’est pourquoi cette zone doit être examinée avant chaque session.
 

Les traitements capillaires à suivre entre 2 sessions de greffe

 
Nous ne parlerons jamais assez de l’importance des traitements capillaires après une greffe de cheveux. Même si cette intervention est reconnue comme révolutionnaire, il ne faut pas oublier que prendre soin de ses cheveux, même et surtout après une greffe capillaire, est primordial.
 
Voici donc les 2 traitements à suivre (selon les recommandations du docteur)
 

Minoxidil 5% :

Minoxidil stimule la croissance capillaire et limite la chute des cheveux. Il est recommandé de l’utiliser régulièrement pendant 1 an après l’opération de greffe de cheveux.
Sous forme de spay ou de mousse, il doit être appliqué sur le cuir chevelu 2 fois par jour.
 

Finasteride : 

Le finastéride est l’un des traitements les plus efficaces après la greffe de cheveux. Il permet de lutter contre les effets de la DHT (dihydrotestostérone) sur les cheveux. Un traitement régulier de finasteride empêche la progression de la perte de cheveux et aide considérablement à la restauration de la chevelure.
(Visited 114 times, 1 visits today)
¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)

Laisser commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *