HairBack Clinic

Greffe de cheveux, News

Les techniques DHI et FUE SAPPHIRE

AdminHBC on mars 10, 2022 0 Comments • Tags: #dhi #fuesapphire #greffedecheveux

Greffe de cheveux DHI Turquie
N’hésitez pas a demander votre diagnostic gratuit sur notre formulaire de contact. 
 

Différences en la DHI et la FUE

Les principales différences et 5 choses de base que vous devez savoir entre la technique FUE et la méthode DHI sont :
1- Avec la technique DHI, la zone de greffe n’a pas tout le temps besoin d’être rasée. Dans la technique FUE, la zone donneuse ainsi que la zone de greffe doivent être rasées systématiquement.
 
2- La méthode FUE est utilisée à la fois pour extraire et greffer les follicules, tandis que la technique DHI se réfère uniquement à l’étape d’implantation des follicules.
 
3- Avec la technique DHI, un maximum de 4000 follicules peuvent être implantés en une seule séance. Au contraire, en FUE il y a une limite de 5000 unités folliculaires à greffer.
 
4- Avec la méthode DHI, le follicule est protégé à 360º au moment de l’implantation, ce qui implique un taux de survie plus élevé par rapport à la technique FUE.
 
5- Enfin en terme de saignement, la technique DHI saigne un peu moins que la FUE et a une récupération plus rapide. La récupération va de 7 jours à 4 jours après la greffe.
 

En quoi consiste la technique FUE et la méthode DHI ?

 
Au moment de décider quelle méthode est la meilleure pour chaque situation, il est normal qu’une confusion soit générée entre les deux termes car ils sont définitivement mal utilisés. En raison de la grande quantité d’informations sur Internet et du fait que la plupart des articles que vous pouvez trouver sont généralement écrits par des journalistes et non par des médecins spécialistes du secteur capillaire, c’est ce qui génère beaucoup de confusion à ce sujet.
Il est important d’expliquer qu’entre la technique FUE et la méthode DHI, la grande différence réside dans la méthode d’implantation des follicules dans la zone receveuse et non dans l’extraction des follicules obtenus à partir de la zone donneuse.
 

La technique FUE

 
(Follicular Unit Extraction) est la technique la plus développée et la plus utilisée aujourd’hui pour réaliser des opérations capillaires. Il consiste à retirer les follicules de la zone donneuse au moyen d’un micro-moteur ou manuellement qui fait de petites perforations dans le cuir chevelu pour leur extraction ultérieure une par une à l’aide d’une pince à épiler. Dans les deux techniques, cette procédure est la même.
 
Dans la technique FUE, il existe 2 variantes d’implantation folliculaire. 
Voici une brève description de chacun d’eux avec leurs avantages et leurs inconvénients 
 

La Technique FUE Saphire

 
Une pointe en saphir sert de scalpel pour ouvrir les canaux. De la même manière que la FUE traditionnelle, cette technique utilise une pince pour greffer le follicule.
 
La meilleure chose à propos de cette technique est qu’elle permet de raccourcir les temps de récupération postopératoire par rapport à la technique précédente. De 10 jours ils deviennent 7 jours.
 
L’inconvénient : les follicules, au moment de l’implantation, ne sont pas protégés et il y a une marge de mort du follicule de 5 à 8 %.
 

Technique DHI : 

 
 
La méthode DHI est une variante “améliorée” de la technique FUE, tandis que lors de la FUE Saphir ou des techniques FUE traditionnelles, le chirurgien implante manuellement les greffons extraits avec une pince (avec un risque plus élevé d’endommager le bulbe) avec la DHI il est utilisé un outil d’implantation spécifique (également connu sous le nom de Choi Implanter Pen).
 
Le plus de cette technique innovante est qu’elle présente un double avantage : d’une part, il n’est pas nécessaire d’ouvrir les canaux (DHI = Direct Hair Implant) et, d’autre part, le follicule est implanté directement à partir du pansement. (CHOI) dans la zone receveuse, donc sans avoir besoin d’ouvrir des canaux pour positionner le follicule.
Elle présente également plus d’avantages puisqu’avec cette méthode le follicule est protégé sur toute sa circonférence et sa taille (360 degrés) et le taux de survie du follicule est de 99%. Un autre avantage est que la récupération postopératoire (environ 4 jours) est plus rapide que dans les techniques précédentes.
 
L’inconvénient est qu’un maximum de 4000 follicules peuvent être implantés en une seule journée.
 
En bref, la méthode DHI est une variante “améliorée” de la technique FUE, alors que lors de la FUE Saphir, le chirurgien implante manuellement les greffons avec une pince, (et avec ce plus grand risque d’abîmer le bulbe).
 
Avec DHI, un outil d’implantation Choi spécifique est utilisé, ce qui laisse une plus grande chance de survie du follicule greffé.
 
La principale différence entre DHI et FUE est donc la manière dont les greffons sont implantés dans la zone receveuse. Lors d’une greffe de cheveux FUE, les canaux doivent être ouverts avant l’implantation, permettant au chirurgien de greffer manuellement les greffons extraits par la suite.
 
DHI, d’autre part, utilise un outil Choi spécialisé qui permet à l’étape d’implantation de se produire sans qu’il soit nécessaire de créer d’abord les canaux pour les greffes.
 

Implantation d’unités folliculaires avec la technique FUE

 
L’implantation des unités folliculaires est réalisée à l’aide de pincettes chirurgicales spéciales et elles sont implantées une à une dans les canaux préalablement réalisés. De cette façon, ils pousseront naturellement dans la zone de réception.
En manipulant le follicule avec ces pincettes, on risque d’endommager le follicule lors de l’implantation. Une survie entre 90 et 95% des follicules implantés est calculée, si la main est vraiment experte.
 

Implantation d’unités folliculaires avec la technique DHI

 
 
Lors de l’implantation du follicule, il est préalablement placé dans le “stylo ou implanteur (Choi Pen)” qui recouvre et protège le follicule à 360 degrés pendant la phase d’implantation, puis ils sont greffés un par un.
Par conséquent, cette méthode est plus avantageuse car il y a moins de risque que le follicule soit endommagé et aussi, les incisions (canaux où ira le follicule) dans la zone receveuse sont minimes, ce qui réduit les saignements et les traumatismes lors de l’intervention. La période postopératoire avec cette technique est vraiment rapide. Environ 4 jours.
Cette technique est particulièrement indiquée dans la zone de la couronne qui, par rapport aux techniques traditionnelles FUE et Sapphire, a augmenté le succès de la survie des follicules.
 

Avantages de la technique DHI

 
 
Il y a beaucoup plus d’avantages à utiliser la méthode DHI par rapport à la traditionnelle FUE ou Sapphire :
– Réduction du temps pendant lequel les greffons restent à l’extérieur du corps, assurant un placement du greffon plus solide et plus sûr.
– Forte survie des follicules implantés. De 98 à 100%
– Réduction des saignements pendant la phase d’implantation des follicules.
– Réduction des traumatismes lors de la gestion des follicules, ce qui endommage moins la zone implantée, réduit les saignements et améliore la période postopératoire.
– Récupération rapide lors de la phase postopératoire, le patient peut reprendre plus rapidement sa routine normale car la cicatrisation est plus rapide. Avec la FUE classique environ 7/10 jours sont estimés, alors qu’avec la DHI seulement 4 jours.
– Il n’est pas toujours nécessaire de raser la zone receveuse (toujours en fonction de chaque patient).
– Il permet de réduire la distance entre les unités folliculaires lors de leur implantation, ce qui implique la possibilité de donner une plus grande densité par centimètre carré.
(Visited 30 times, 1 visits today)
¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)

Laisser commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *