HairBack Clinic

Santé

Comment fonctionne le cycle capillaire

AdminHBC on juillet 25, 2022 0 Comments • Tags: #cheveux #cyclecapillaire

cycle capilaire cheveux

En moyenne, une chevelure comporte environ 130 000 cheveux ( cela peut varier entre 100 000 et 150 000 selon la personne ), et chaque cheveu se renouvelle de manière cyclique grâce au cycle capillaire. 

Nous perdons naturellement entre 50 et 120 cheveux par jour. Ces cheveux sont remplacés par des nouveaux cheveux, qui au fil du temps qui passe, repoussent de plus en plus fins. 

Un cycle pilaire dure entre 2 à 6 ans, et le nombre de cycle pilaire est limité et bien souvent déterminé génétiquement. En général, nos cheveux passent par 20 à 30 cycles. 

Les 3 phases de croissance des cheveux

Le cycle pilaire se compose de 3 phases :

  • La Phase Anagène : la croissance du cheveux.
  • La Phase Catagène : la phase de repos du cheveu.
  • La Phase Télogène : la phase d’expulsion du cheveu. 

La phase anagène correspond à la phase de croissance du cheveu. 

Pendant cette phase, les cellules matricielles du bulbe pilaire se multiplient permettant ainsi au cheveu de pousser à grande vitesse. Cette phase peut durer quelques mois ou plusieurs années. Toutefois, chaque follicule pileux n’a pas la même vitesse de croissance, et ceci dépend de sa localisation sur le cuir chevelu. Les cheveux poussent alors plus rapidement sur le dessus du crâne que au niveau des tempes ou des globes.

La phase catagène est le moment où le cheveu se met au repos et que sa croissance est stoppée. A ce moment là, les cellules matricielles ne se multiplient donc plus. Cette phase dure généralement entre 3 semaines et quelques mois.

La phase télogène correspond à la chute du cheveu. Le bulbe est expulsé du cuir chevelu, restant en surface pendant un certain temps, ce qui provoque la mort et donc la chute du cheveu. L’expulsion totale du bulbe laisse donc place à un nouveau cheveu. 

À noter que chaque cheveu a un cycle différent. Les phases ne sont donc pas synchronisées et donc chaque follicules pousse ou tombe à des moment différents. 

Les facteurs influant sur le cycle pilaire

La pousse des cheveux varie en fonctions de plusieurs facteurs :

  • Les facteurs endogènes. 
  • Les facteurs exogènes.

Quels sont les facteur endogènes ?

  • La génétique : Le nombre de cycle pilaire et la durée de ses phases dépendent de la génétique. Chaque follicule pileux va subir en moyenne une vingtaine de cycles jusqu’à son épuisement total.
  • L’âge : A partir de 50 ans le pourcentage de cheveux en phase télogène (chute des cheveux) augmente.
  • Les hormones : Les oestrogènes favorisent la croissance du cheveux, alors que les hormones mâles, les androgènes, favorisent la chute du cheveu.

Quels sont les facteur exogène ?

  • Les saisons : la production des hormones stéroïdiennes est dépendante de l’exposition au soleil. Souvent, on observe alors une chute des cheveux en été et au printemps.
  • Les apports nutritionnels : les vitamines B6, B5 et B8 ainsi que la vitamine C favorisent la croissance des cheveux. Les apports en fer, protéines, zinc, et vitamines sont dont très important pour le bon développement du cycle pilaire. 

Le cycle capillaire chez l’homme

Chez les hommes, le cycle capillaire varie tout au long de leur vie. Comme pour tout le monde, il existe une perte des cheveux normale, dite physiologique, mais aussi une perte des cheveux pathologique, appelée l’alopécie androgénétique.

L’alopécie androgénétique ou aussi appelée la calvitie est due à une hyperactivité de l’enzyme 5-alpha réductase qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone au niveau du bulbe du cheveu, ce qui accélère considérablement le renouvellement des follicules pileux. Les cheveux commencent donc à perdre en densité, puis finissent par tomber définitivement.

Les zones les plus touchées sont le vertex, ou couronne (au sommet de la tête) et les golfs temporaux ou tempes (sur le devant de la tête).

Il existe une classification en 7 stades appelé l’échelle de Hamilton-Norwood.

Le cycle capillaire chez la femme

Les phases du cycle capillaire sont identiques chez la femme et chez l’homme. Toutefois, chez la femme il existe quelques particularités : 

  • L’alopécie ou la perte des cheveux est diffuse avec une diminution de la densité globale.
  • Les épisodes hormonaux chez la femme jouent un rôle majeur sur le cycle capillaire (grossesse, ménopause …).
  • L’alopécie féminine est moins fréquente : elle touche environ 5% des femmes de 30 ans, et 40% des femmes de plus de 70 ans.

Chez la plupart des femmes souffrant d’alopécie, ceci est liée à un plus haut taux d’androgènes que la normale pour une femme, mais la cause principale est l’hérédité.

La greffe de cheveux, et le cycle capillaire

Après une intervention de greffe capillaire, les cheveux ayant été implantés vont tomber au bout d’un mois environ après l’opération. 

C’est suite au « traumatisme » de l’intervention chirurgicale, que les follicules pileux entrent dans la phase télogène. Cette phase, qui peut paraître inquiétante lorsque l’on vient de subir une greffe de cheveux, est tout à fait normale. 

Elle sera ensuite suivie de la phase catagène, ou phase de repos, pendant environ 2 à 5 mois, où les cheveux implantés ne pousseront pas. 

Une fois cette phase de repos terminée, la phase anagène ou phase de repousse débutera. Les cheveux commenceront à pousser progressivement suivant un cycle capillaire normal.

Le résultat final d’une greffe de cheveux est généralement visible au bout de 12 mois après l’opération. 

L’alopécie, que ça soit chez l’homme ou chez la femme peut être un vrai complexe esthétique. 

Mais aujourd’hui, la greffe de cheveux est LA seule solution durable pour résoudre ce problème. 

Outre le fait qu’il existe des traitements capillaires qui permettent de ralentir la chute des cheveux, seule la greffe capillaire donne un résultat naturel et définitif. Franchir le cap des implants capillaire, permet de retrouver une chevelure dense et un look naturel. 

Il faut toutefois garder à l’esprit que la greffe de cheveux ne stoppe pas la chute des cheveux, et résout le problème pour les cheveux qui sont déjà tombés. Les cheveux qui ne sont pas encore tombés mais qui sont touchés par l’alopécie, finiront par tomber aux aussi, et ce, même après une greffe de cheveux 

Si vous envisagez une greffe de cheveux, et souhaitez recevoir un diagnostic gratuit de nos expert en greffe de cheveux HairBack Clinic, remplissez simplement notre formulaire en ligne —> https://hairbackclinic.fr/contact 

Vous pouvez également nous contacter directement par email à : info@hairbackclinic.fr ou via WhatsApp : +33 7 87 20 85 56. 

(Visited 9 times, 1 visits today)
¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)

Laisser commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *