HairBack Clinic

Perte de cheveux chez les femmes

8 causes de l’alopécie féminine et traitement

AdminHBC on juillet 29, 2022 0 Comments • Tags: #alopciefminine

8 causes de l'alopécie féminine et du traitement de greffe de cheveux

En dermatologie, l’alopécie féminine est simplement la perte progressive des cheveux, ou des poils. 

Bien souvent ce phénomène est apparenté aux hommes, qui sont en général beaucoup plus touchés par ce problème. Mais en France, environ 16% des femmes indiquent elles-aussi souffrir d’alopécie – alopécie androgénétique féminine. 

Mais alors, qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux chez les femmes ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. 

L’alopécie chez la femme

Mesdames, ne prenez pas à la légère votre perte progressive des cheveux. Les raisons peuvent-être nombreuses : maladie, stress, contraception, alimentation … Si la chute des cheveux devient trop importante, il vous faudra impérativement aller consulter un spécialiste afin que la cause puisse être définie. Voici 8 causes de l’alopécie féminine que vous ne connaissiez probablement pas et comment restaurer vos cheveux:

Alopécie féminine androgénétique

Elle résulte souvent par un perte très importante des cheveux. L’alopécie androgénétique se manifeste par une perte importante de densité sur l’ensemble du dessus du crâne. Ce type d’alopécie est de nature génétique. 

Certaines femmes n’ont pas conscience qu’elle sont touchées par cette alopécie, qui se manifeste ensuite après une grossesse, ou à la ménopause entre autres. Si pensez être touchée par l’alopécie féminine androgénique, consultez alors votre médecin, qui vous orientera vers un spécialiste pour effectuer un bilan hormonal. En fonction du problème identifié, il vous sera conseillé d’aller voir un dermatologue ou un endocrinologue.

Les carences alimentaires

L’alimentation est un des éléments principaux qui contribuent à la santé capillaire. Nos cheveux ont besoin de nutriments naturels pour bien se développer, être fors et repousser normalement après une perte de cheveux saisonnière par exemple. Si vous remarquez une perte de cheveux anormale, ou un problème de repousse de vos cheveux, il faudra alors faire vérifier par un spécialiste, que vous n’ayez pas de carence alimentaire, et notamment : 

  • Une carence en vitamine B12 : Les vitamines B sont très importantes dans le métabolisme cellulaire. Un manque en vitamine B, affaiblira votre métabolisme, ce qui aura un impact direct sur la santé de vos cheveux (entre-autres). Parmi les aliments riches en vitamine B12, on retrouve le poisson ou les produits de la mer, les oeufs, la viandes ou les abats, les produits laitiers.
  • Une carence en fer : Le fer est un oligoélément nécessaire à la formation d’hémoglobine, qui transporte l’oxygène dans le corps. En cas de carence en fer, les cellules du corps fonctionnent moins bien et ceci se répercutera donc au niveau des cheveux. Pour un apport en fer, privilégiez les épinards, les lentilles, les haricots blancs, la viande rouge, les sardines, mais aussi le chocolat noir.
  • Une carence en vitamine D : la vitamine D intervient elle aussi directement dans le métabolisme cellulaire, et donc sur le bon développement des cheveux. En cas de carence en vitamine D, il vous sera conseillé de consommer : des sardines, de l’huile de foie de morue (en cure), du maquereau, du saumon, ou bien encore du thon. Mais aussi des jaunes d’oeufs crus, du curry (épice), et bonne nouvelle encore pour les gourmandes, du chocolat noir. 

Autres raisons

La contraception

Les contraceptifs aux hormones (pilule, implant, stérilet aux hormones) ont une action androgénique sur le corps, et les progestatifs libérés peuvent avoir une répercussion directe sur le développement et la croissance des cheveux. Si chez la femme les androgènes – hormones masculines – sont trop fortes, cela provoquera inévitablement une perte de cheveux.

La grossesse

A la suite d’une grossesse, on observe souvent une chute des estrogènes, ou plus simplement un déséquilibre hormonal. Ce déséquilibre hormonal provoque alors une chute des cheveux. Bien souvent, ce phénomène dure environ 3 mois et vient à se régler tout seul. 

La ménopause

Là encore, un déséquilibre hormonal peut se manifester au moment de la ménopause. Mais aussi chez certaines femmes qui sont sujettes à l’alopécie féminine androgénique, au moment de la ménopause le problème est alors accentué. Bien souvent, l’alopécie n’était pas encore connue, mais elle développe alors à l’arrivée de la ménopause.

Une maladie infectieuse

La chute des cheveux peut être directement liée à une maladie infectieuse. Dans certains cas, les cheveux commencent à tomber dans les mois qui suivent la maladie. C’est souvent le cas après une grippe et cela à également été remarque après certains cas de Covid-19. Ceci est dû aux agents infectieux et au système immunitaire qui détournent le métabolisme à leurs profits, ce qui crée un déséquilibre qui va directement se répercuter sur la phase de croissance du cheveu, dite la phase anagène. Dans la plupart des cas, le problème est simplement temporaire. 

Une perte de poids trop rapide

Attention aux régimes draconiens. Certes, ils vous permettent de perdre du poids très rapidement, mais ceci va alors créer un déséquilibre cellulaire, provoqué par le manque de vitamines et de nutriments essentiels. Bien souvent, suite à un régime où la perte de poids est trop rapide, on peut constater des problèmes au niveau de la peau, des ongles et des cheveux. Il est alors nécessaire de procéder à un rééquilibrage alimentaire et à vérifier les possibles carences du corps. 

Les cheveux trop attachés

Les tresses, les chignons et même les queues de cheval trop serrées, peuvent provoquer une perte des cheveux. En effet, lorsque les cheveux sont attachés, et trop serrés, le bulbe pilaire est alors mal oxygéné et mal alimenté.  Alors si vos cheveux sont en permanence attachés, le bulbe mal irrigué, finira par tomber. Pensez donc de temps en temps  à laisser vos cheveux détachés afin de leur permettre une bonne nutrition et de rester donc en bonne santé.

La greffe de cheveux pour femme

Même si beaucoup des causes de perte de cheveux ne nécessitent pas d’opération de restauration capillaire, bien souvent, pour résoudre un problème d’alopécie androgénétique, l’implant capillaire pour femme sera la meilleure des solutions. 

Comme l’indique le spécialiste capillaire de chez HairBack Clinic « l’alopécie androgénétique féminine est tout à fait compatible avec la greffe de cheveux ».

Selon nos experts en greffe de cheveux, la technique de la micro-greffe convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Alors mesdames, si votre perte de cheveux est irréversible ou si votre chevelure manque de densité, la solution peut être la greffe de cheveux.

Donc n’hésitez pas à demander votre diagnostic gratuit sur notre formulaire de contact ci-dessous.

Vous avez des questions sur notre greffe de cheveux en Turquie ?

Recevez votre diagnostic en ligne gratuit en 24 heures.

    (Visited 42 times, 1 visits today)

    Laisser commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.