HairBack Clinic

Greffe de cheveux

Greffe de cheveux entre 50 et 60 ans, ça fonctionne ?

Mutzii on décembre 7, 2022 0 Comments

Greffe de cheveux entre 50 et 60 ans, ça fonctionne

Est-il trop tard pour une greffe de cheveux entre 50 et 60 ans ? La réponse est non. En fait, vous pouvez le faire entre 25 et 60 ans. Lisez la suite pour en savoir plus à ce sujet.

Quel que soit notre âge, notre apparence physique est toujours un aspect important de notre vie. Au fil des années, il est fort probable que nos follicules pileux deviennent de plus en plus fragiles. Nous avons alors observé une baisse significative de la densité capillaire. Alors, une des questions qui se pose est : puis-je avoir une greffe de cheveux après 50 ans ? Eh bien la réponse est oui. La greffe de cheveux entre 50 ou 60 ans est possible.

La greffe de cheveux est aujourd’hui un moyen peu coûteux et peu invasif pour le corps humain. Elle permet de récupérer des cheveux volumineux en très peu de temps sans compromettre notre état de santé. En ayant une greffe de cheveux entre 50 ou 60, vous retrouverez une apparence physique plus jeune et plus attrayante. Si vous êtes dans cette tranche d’âge et que vous ne voulez plus souffrir d’alopécie, la greffe de cheveux est la solution que vous recherchez.

Alopécie ou perte de cheveux

L’alopécie est la chute progressive des cheveux sur le cuir chevelu (ou sur une autre partie du corps), entraînant progressivement une perte de densité sur l’ensemble de notre cuir chevelu. Il existe 2 principaux types d’alopécie :

La pelade

La pelade est une perte de cheveux souvent causée par un traumatisme profond entraînant une perte de cheveux soudaine et rapide dans une zone localisée. Il provoque l’apparition d’un cercle complètement dépourvu de poils et très peu esthétique.

L’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique, quant à elle, est une perte progressive qui touche tout le cuir chevelu et qui, petit à petit, va réduire la densité des cheveux et provoquer une calvitie généralisée. C’est généralement la première cause de perte de cheveux chez les patients. Cela est dû à des facteurs génétiques.

Quels sont les traitements pour stopper l’alopécie chez les plus de 50 ans ?

Greffe de cheveux entre 50 et 60 ans, ça fonctionne (1)

En général, l’alopécie est une pathologie qui touche davantage les hommes que les femmes, même si ces derniers temps, les pourcentages ont changé. En Europe, certains pays comme la France ont près de 45% de leur population masculine touchée par la calvitie. Et à partir de 50 ou 60 ans cette proportion augmente encore. Eh bien, sachez que même à cet âge, une solution permanente est encore possible.

Pour combattre l’alopécie il existe de nombreux traitements, comme la mésothérapie ou encore le traitement riche en plaquettes (PRP). Ce sont des traitements qui sont effectués par injections. Il existe aussi des traitements “médicinaux” qui permettent de renforcer les follicules et de lutter contre l’alopécie. Mais lorsque ceux-ci ne sont plus efficaces ou que les zones touchées par l’alopécie sont totalement dépourvues de follicules, la meilleure solution reste encore une greffe de cheveux.

Médicaments oraux pour la perte de cheveux

Aujourd’hui, il existe un certain nombre de traitements oraux pour lutter contre la chute des cheveux. Ceux-ci peuvent être suivis avant ou après la greffe de cheveux pour optimiser la densité des cheveux. Ils ont pour effet d’augmenter la densité capillaire en agissant directement sur les follicules fragilisés par les années. ils renforcent généralement les cheveux et peuvent également ralentir la perte des follicules présents sur notre cuir chevelu.

Traitements capillaires qui ne nécessitent pas de chirurgie

D’autres traitements par injection peuvent également être efficaces pour lutter contre la chute des cheveux et augmenter le volume des cheveux. En général, ces traitements peuvent être effectués par un dermatologue et sont peu coûteux. Selon les besoins de chacun, le nombre de séances peut varier.

Comme les traitements médicamenteux, ils peuvent être pratiqués avant la greffe de cheveux ou après la greffe de cheveux. Ces traitements se sont révélés au fil des années très prometteurs dans certains cas, notamment pour l’alopécie féminine.

Faire une greffe de cheveux entre 50 et 60 ans, est-ce que ça fonctionne bien ?

Une greffe de cheveux peut se faire à presque tout âge. Cela étant dit, certains paramètres sont importants à garder à l’esprit. On estime qu’il est possible de subir une greffe de cheveux dès l’âge de 20 ans, et que jusqu’à l’âge de 80 ans, il est encore possible de réaliser ce processus.

Environ 30% des patients qui subissent une greffe de cheveux ont entre 50 et 60 ans. C’est un moment opportun pour réaliser votre implant capillaire. Il y a de nombreux avantages à réaliser la greffe à cet âge :

  • L’alopécie est généralement stabilisée, ce qui permet d’optimiser le résultat de la greffe.
  • Le résultat d’une greffe à cet âge va considérablement rajeunir le patient.
  • En prélevant sur la zone donneuse appartenant à la même personne, il est impossible que la greffe soit rejetée.
  • L’opération est rapide, efficace et peu invasive.
  • L’opération apporte un résultat esthétique, et aucune marque ou cicatrice n’est visible.
  • Il existe aujourd’hui des techniques ultra-modernes, et un chirurgien compétent choisira la plus adaptée à votre cas.
  • En seulement 1 an vous retrouverez des cheveux aussi denses que volumineux.
  • La période de récupération est extrêmement rapide en quelques semaines seulement, l’opération ne se voit plus.

La greffe de cheveux entre 50 et 60 ans sera-t-elle efficace ?

La greffe de cheveux doit d’abord être effectuée par un professionnel de la santé compétent possédant une vaste expérience.

Vous devez donc réaliser un diagnostic précis de votre cas afin de choisir les différents outils techniques qui vous permettront d’obtenir un résultat esthétique et naturel.

C’est une solution permanente et pour presque toutes les tranches d’âge et surtout pour les personnes de plus de 50 ans car en général leur alopécie est stable.Dans certains cas, il est important de préciser que les traitements peuvent être combinés avec la greffe pour obtenir un plus dense et avec plus volume des cheveux.

Vous l’aurez compris, l’âge du patient n’est pas le seul critère à prendre en compte. Il est essentiel de prendre en compte vos antécédents médicaux, le type d’alopécie, votre état de santé et d’autres paramètres déterminants pour le traitement de la greffe.

Procédure de greffe de cheveux entre 50 et 60 ans

La première étape qui doit être réalisée et qui est extrêmement importante pour la suite du processus est le diagnostic du chirurgien. A partir de ce moment, le patient peut être évalué et le médecin peut établir un plan de chirurgie.

Une fois l’échantillon de sang prélevé pour s’assurer que la greffe est réalisable sans aucune restriction, une anesthésie locale sera réalisée pour commencer la phase d’extraction dans la zone donneuse du patient.

Les follicules sont extraits un à un avec un punch de 0,4 mm, ce qui permet de libérer les follicules sans les abîmer et sans laisser de traces sur le cuir chevelu. Cette étape est cruciale et doit être effectuée avec beaucoup de soin.

Enfin, la chirurgie se terminera par l’ouverture des canaux (dans le cas d’une greffe avec micro- incision). Ces incisions sont faites avec un scalpel de 0,6 mm qui permet d’implanter les follicules préalablement extraits. La taille minuscule de ces incisions permet d’être plus précis et d’obtenir une meilleure densité.

Vous avez des questions sur notre greffe de cheveux en Turquie ?

Recevez votre diagnostic en ligne gratuit en 24 heures.

    (Visited 8 times, 1 visits today)

    Laisser commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *