HairBack Clinic

Santé du cuir chevelu et des cheveux

Le syndrome des cheveux incoiffables

Mutzii on décembre 21, 2022 0 Comments • Tags: #problmescapillaires

Le syndrome des cheveux incoiffables
Le syndrome des cheveux incoiffables est une maladie très rare et peu connue. Généralement elle se manifeste durant l’enfance et peut survenir entre 3 mois et 12 ans.

Lorsque cette pathologie se manifeste chez l’enfant, les cheveux deviennent alors désordonnés et secs, et changent progressivement de couleurs pour devenir blonds très clairs, comme de la paille. Les cheveux sont indomptables et se dirigent dans tous les sens. Il devient alors totalement impossible de les coiffer, voire même de les aplatir. Ce syndrome n’a rien de physiquement handicapant et ces effets s’estompent en même temps que l’enfant grandit.

Découvert en 1973 par le dermatologue Toulousain Michel Simon, le syndrome des cheveux incoiffables est aussi connu sous le nom de « Pili trianguli et caniculi », et toucherait environ une personne sur 10 millions dans le monde.
 

Qu’est-ce que le syndrome des cheveux incoiffables ?


Pour rentrer dans les détails, le syndrome des cheveux incoiffables est en fait un trouble génétique rare de la tige capillaire. Les cheveux changent alors de texture et de couleurs. Il devient secs, crépus et blonds comme de la paille. Les mèches de cheveux deviennent alors impossible à coiffer. Malgré tous les efforts, les cheveux sont en bataille et le restent. Impossible à coiffer, impossible à aplatir, impossible à plaquer … Ce trouble génétique ne touche que les cheveux, et non les poils du reste du corps.

La structure de la tige pilaire

Maintenant que nous savons que cette pathologie est un trouble de la tige pilaire, il est important de comprendre comment celle-ci est composée.

La structure de la tige pilaire :

  • La cuticule : partie externe du cheveu. La cuticule est formée de cellules aplaties kératinisées sans aucun pigment.
  • Le cortex : structure principale du cheveu. Le cortex est responsable de fournir l’élasticité et la force au cheveu.
  • La moelle : partie interne du cheveu. La moelle n’a aucune relation dans les altérations de la tige.

Des altérations de la structure de la tige, et notamment de la cuticule et du cortex peuvent donc conduire au rare syndrome des cheveux incoiffables. Les cheveux restent forts mais sont néanmoins totalement indomptable en raison des altérations de la structure de la tige pilaire. Au microscope, les cheveux d’une personne atteinte du syndrome des cheveux incoiffables sont triangulaires ou réniforme. Cette altération est déclarée comme syndrome des cheveux incoiffables lorsque au moins 50% des follicules sont touchés.

Le syndrome des cheveux incoiffables est-il fréquent ?

Le syndrome des cheveux incoiffables est très rare. A tel point que seulement une centaine de cas seulement ont jusque là été rapportés. Dans la réalité, ce nombre est sûrement plus important, mais beaucoup sont les personnes qui ne consulte pas leur médecin, car en effet, jusque là aucun remède n’existe.

Les signes de cette maladie rare génétique apparaissent généralement entre 3 mois et 12 ans. C’est une pathologie qui peut être héréditaire et se transmettre de génération en génération.

Quelles sont les causes du syndrome des cheveux incoiffables

Les causes du syndrome des cheveux incoiffables sont principalement ses mutations génétiques dans les gènes suivants : PADI3, TGM3 et TCHH.

Ces trois gènes sont impliqués dans la formation de la tige pilaire. En raison de ces changements génétiques, les personnes atteintes de ce trouble auront donc des cheveux plus fragiles et cassants.

Le syndrome des cheveux incoiffables peut être identifié grâce à un test génétique ainsi qu’un examen des cheveux au microscope. Les cheveux atteints par la mutation génétique sont facilement reconnaissable : au microscope il apparaissent en forme de triangle ou fortement rainurés sur toute la longueur du cheveu.

Quel remède au syndrome des cheveux incoiffables ?

Malheureusement, il n’y a aucun remède au syndrome des cheveux incoiffables. A ce jour aucun traitement n’existe contre cette pathologie très rare. En effet les troubles de la tige pilaire sont programmés dans la génétique même de la personne atteinte.

Toutefois, il s’avère que les symptôme s’améliore au fur et à mesure que l’enfant grandit. C’est donc à l’entrée de l’adolescence que les symptôme diminueront petit à petit et les cheveux retrouveront alors progressivement une texture normale. En effet, lors de l’entrée à la puberté, beaucoup de changement internes et hormonaux ont alors lieux, et notamment au niveau des follicules pileux (cheveux et poils).

Et alors même que des études menées en 2007 ont montré les avantages de la vitamine Biotine, dans l’amélioration de la texture des cheveux, le manque de preuve dû aux rares cas de cette maladie, n’en fait pas pour autant un remède fiable.

Le meilleur des remède au syndrome des cheveux incoiffables est donc la patience !

(Visited 70 times, 1 visits today)

Leave a comment